Vin d’Ossola : du passé au futur

Giu 18, 2021 | Blog fr

L’Ossola est une ancienne terre viticole avec une histoire intense à nous raconter : la viticulture locale a plus de 700 ans et cela est documenté par un écrit datant de 1309.

 

De l’âge d’or à la période sombre : le problème du phylloxéra

Pendant cinq longs siècles, le patrimoine œnologique a été inestimable et destiné avant tout aux marchés suisse et milanais. Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, cependant, un insecte appelé phylloxéra a commencé à attaquer violemment les vignobles de toute l’Europe : les vignerons n’avaient d’autre choix que de fabriquer des variétés européennes sur des porte-greffes américains. Aujourd’hui, avec environ 694 variétés différentes, l’Italie est l’un des premiers pays pour la biodiversité.

 

 

L’exode des Langhe et du Monferrato vers l’Ossola

Un fait absolument inattendu concerne certains vignerons des Langhe et du Monferrato qui ont abandonné ces célèbres vignobles pour s’installer en Ossola pour cultiver et produire leurs propres vins, attirés par un territoire plein d’opportunités. De plus, les cépages de la région sont très variés car, dans le passé, les gens volaient ou demandaient à leurs voisins les variétés qu’ils aimaient le plus et, en outre, on n’avait pas les connaissances actuelles en matière.

 

La viticulture aujourd’hui : une grande envie de racheter le passé glorieux

Pendant les dernières décennies, il est né un désir de récupérer les vignes historiques : différents programmes et partenariats ont été créés pour valoriser la viticulture et, à ce jour, c’est une activité florissante entre 200 et 700 mètres d’altitude. Les principales communes viticoles sont Domodossola, Trontano, Masera, Montecrestese, Crevoladossola, Villadossola et Piedimulera, pour un total de 50 hectares.

 

Une production locale qui est en train de s’orienter ailleurs

Les entreprises produisent principalement du vin rouge, mais pas seulement : il suffit de penser à l’entreprise Azienda Agricola Edoardo Patrone, qui est la première en Ossola pour le vin mousseux rosé. Bref, la viticulture d’Ossola se transforme en véritable production de niche, mais en se dirigeant également vers d’autres marchés en plus du local.

 

Nous vous laissons avec une petite anecdote : le vin d’Ossola servait à payer la main-d’œuvre des ouvriers qui ont construit le Dôme de Milan (avec du marbre de Candoglia, également d’Ossola).

 

Voici le lien pour plus d’informations sur notre vin rosé : https://www.edoardopatrone.com/product/vino-spumante-basin/

FedericaDieni

Laurea specialistica Università Bordeaux Montaigne – Pessac, Francia

Lingue, affari e interculturalità: economia del vino, enoturismo e interculturalità

Seguici sui nostri canali social:

RIMANI SEMPRE AGGIORNATO! ISCRIVITI ALLA NOSTRA NEWLETTER!

…o acquista sul nostro shop

Share This